3.24.2014

QUATRE

Quatre. Quatre appareils dentaire. Quatre instruments de tortures. 

Celui avec une grille pour arrêter de sucer mon index (oui le pouce c'était trop commun).
Celui qu'on mord pendant la nuit et qu'on retrouve tous les matins sous le lit avec quelques moutons de poussière. 
Celui que tout le monde a eu. 
Celui pour finir le boulot en zozotant et en faisant marrer toute la classe.

Et pourtant... toujours une petite dent de souris qui dépasse. Mais il paraît que ça a son charme.


2 commentaires: